UFC-QUE CHOISIR 56

Consommation

Des économies pour votre véhicule.

Depuis janvier 2018, en adaptant un boitier homologué (arrêté du 30.11.17 JO du 15.12) à son véhicule à essence, on peut alimenter son moteur 4 cylindres à injection directe avec du super-éthanol (E85), à condition qu’il réponde à la norme Euro 3 et accepte déjà le SP95-E10. Le coût du boitier (environ 700€) est amorti en moins de deux ans si on fait 10 000 km/an puisque le prix de cette essence est quasiment moitié moins cher (dernièrement de 0.70€ le litre contre 1.47€ pour le SP95).

Ce boitier est fortement déconseillé à l’achat sur Internet puisqu’il doit être installé et adapté au véhicule par un garagiste agréé qui en assure les pièces.

Il est possible de faire substituer sur la carte grise la mention « carburant essence (ES) »par « flex fuel (FE) », ce qui donnera une plus-value lors de la revente du véhicule puisque l’acquéreur pourra bénéficier d’un abattement sur la taxe sur le certificat d’immatriculation (carte grise) ou d’une exonération (art.1599 novodecies A du code général des impôts).

Il existe actuellement 867 stations distribuant l’E85 dont la liste est consultable sur le site « bioethanolcarburant.com.»

Ce nouveau carburant super-éthanol E85 est un mélange d’éthanol (70%) et d’essence (30%) : il se distingue dans les stations service grâce à sa poignée rouge (parfois bleue) marquée « super éthanol », qu’il ne faut pas confondre avec le « SP95-E10 » dont la poignée est verte, qui est un mélange d’essence sans plomb (90%) avec du bioéthanol (10%).

Ce boitier fonctionne en analysant  le taux d’éthanol contenu dans le réservoir du véhicule pour alimenter à la bonne dose les injecteurs, ce qui fait qu’il s’adapte automatiquement à tous les carburants proposées en station et que l’on peut mélanger dans son réservoir : sauf naturellement le gazole.

Même catégorie

Démarchage : nos astuces

Démarchage : nos astuces

5 décembre 2018