UFC-QUE CHOISIR 56

Santé

Du bon usage des collyres

Appliqués directement dans l’œil, les agents contenus dans un collyre peuvent avoir des effets toxiques ou allergisants sur l’œil : ce sont les antibiotiques, les antiviraux, les anti-inflammatoires, les corticoïdes (prescription de courte durée), les anti-glaucomateux (phénomène d’intolérance), les mydriatiques (pour la dilatation de la pupille).

Comment les utiliser ?

  • Se laver les mains avant et après.
  • N’instiller qu’une seule goutte à la fois.
  • Sitôt après l’instillation d’une goutte, fermer l’œil et comprimer l’angle interne avec le doigt pendant quelques instants pour éviter que le liquide s’écoule dans le canal lacrymal, entraînant des effets indésirables.
  • Essuyer systématiquement l’excédent pour éviter une ingestion du liquide.
  • Ne pas utiliser de corticoïdes sur des longues durées sans suivi ophtalmologique.
  • Signaler toute douleur, rougeur, larmoiement, photophobie (douleur due à l’effet d’une forte lumière) ou baisse de l’acuité visuelle.
  • Privilégier les collyres sans conservateur (monodose), lequel a des effets délétères sur la cornée.

Même catégorie

Le geste qui sauve

Le geste qui sauve

19 décembre 2017