UFC-QUE CHOISIR 56

Energie

L’UFC-QUE CHOISIR 56 face au compteur LINKY

L’UFC-Que Choisir 56 a marqué son intérêt pour l’expérimentation SOLENN (SOLidarité, ENergie, iNnovation) concernant la commune de PLOËMEUR et les quartiers ouest de LORIENT.

L’expérimentation, issue d’un appel à projets de l’ADEME, vise à développer et tester auprès d’un échantillon d’habitants des solutions de mise à disposition de données électriques individuelles (avec l’accord des intéressés) ou collectives issues du système de comptage communicant Linky déployé auprès de 10 000 ménages et de dispositifs de sous-comptage. L’objectif est à la fois de développer une nouvelle dynamique collective autour des enjeux de MDE (Maîtrise de la Demande en Énergie) s’appuyant sur les données Linky, mais également de proposer aux collectivités des outils évolutifs permettant une meilleure connaissance des caractéristiques énergétiques du territoire, ainsi que le suivi de l’impact de politiques énergétiques. Pour le réseau, il cherche à fournir une alternative au délestage en cas de contrainte sur le système électrique.

L’UFC-Que Choisir s’est montrée très critique envers la généralisation de la mise en place des compteurs communicants Linky. Ces derniers n’apportent aucune amélioration pour le consommateur dès lors que la maîtrise de la consommation énergétique n’est pas prise en compte.

C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir 56 s’est impliquée dans plusieurs axes de l’expérimentation SOLENN :

– l’accompagnement des consommateurs,

– la définition de la nature et du format des informations souhaitées,

– la définition et le suivi du plan d’expérimentation,

– l’étude du comportement des consommateurs,

– l’analyse coût-bénéfice pour les clients,

– l’évaluation globale et les recommandations à formuler.

En effet, il nous paraît essentiel que cette expérimentation ne laisse pas les consommateurs de côté. Il est impératif que ces derniers soient réellement associés et puissent agir sur leur consommation d’énergie à bon escient à une époque où tout gaspillage doit être banni.

D’où notre attente que les nouveaux compteurs puissent servir à autre chose qu’à permettre aux fournisseurs d’énergie d’assurer un relevé des consommations à distance et d’éviter un délestage toujours mal vécu.

De plus, ALOEN – Agence Locale de l’Énergie de Bretagne Sud, sous l’égide de Lorient Agglo, met en place des animations de groupes d’usagers dont le comportement est étudié d’un point de vue socio-économique par l’Université de Bretagne Sud et l’Université de Bretagne Occidentale.

Ce savoir-faire pourra être ré-utilisé au bénéfice de tous.

 

Même catégorie

Economies sur vos fenêtres

Economies sur vos fenêtres

29 septembre 2017